Telle est l’éternelle révélation

Australian aboriginal artwork representing the dreamtime

 

 

 

ma vie de gitan : bah ouais, j’ai été un caravanier dans mes vies antérieures, un gitan de l’âme, éblouissant les autres de mon éclatante noirceur.

 

 

Moments d’énervement : “Bon déjà arretez tous les avions. Je ne veux plus voir un avion à décoller. Point barre. Ou alors à basse altitude, en nombre plus que limités et avec le moins de rejets nocifs dans les couches subtiles de l’atmosphère, c’est absolument essentiel. Notre déni des mondes animaux et végétaux, ainsi que celui des écosystèmes minéraux, l’est encore plus pour les couches subtiles de l’air qui nous entourent, dont nous tirons une partie de notre énergie et sans lesquelles nous ne pourrions vivre. Une chose que je ne comprends pas c’est que nous devons préserver les dernières gouttes de pétrole aisément accessible sur la planète et les cours du baril de pétrole ont été divisé par deux en une très courte période.”

 

 

France and England are closely tied by history. Hence the fact that many English words are related to or originate from French. Maybe a good solution for the new international language that could give us a link, would be to more and more link English and French languages to have more flexibility in the articulations of words and sentences.

 

A very beautiful book about India and all the forms of devotion present in this country. Essentially photos (recent ones) but also some very interesting short Hindu texts or comments. Why not a present for Christmas ? Unfortunately it is in French but the photos are really the most beautiful parts because texts can be found in other books also : Roland et Sabrina Michaud : Des dieux et des hommes, la danse cosmique de l’Inde. (65 Euros).

I liked especially the pages: 6, 9, 13, 19, 23, 36, 51, 53, 56, 65, 78, 80, 81, 88, 92, 97, 103, 119, 141, 160, 162, 170, 176, 178, 226, 244, 251, 263, 276, 279, 280, 283, 284, 299.

A small translation, coming from the same book, of a Sanskrit text, the Mahabharata, in French, and this gives a beautiful poem :

Page 262 :

“Le yogi parfaitement unifié, les sages le comparent

à la flamme d’une lampe remplie d’huile,

placée dans un endroit sans vent et qui s’élève

droite et immobile.

Semblable à une pierre que frappent en vain

les gouttes de pluie échappée d’un nuage,

le yogi parfaitement unifié ne se laisse pas distraire.

On le compare encore à l’amateur de musique

que n’effraie en rien le fracas des conques

et des tambours qui résonnent dans un concert.

On peut se le représenter à l’image

d’un homme pourchassé par des bandits

brandissant des épées et pourtant capable de prendre

dans ses mains un récipient plein d’huile

et de gravir un escalier sans en répandre une goutte,

pour peu qu’il ait l’esprit concentré.

Parce que son esprit est stable et imperturbable,

cet adepte du yoga peut alors contempler le suprême

et impérissable Brahman. Plus tard, quittant son corps,

il le rejoindra ; telle est l’éternelle révélation.

Mahabharata XII,304.”

 

Anandamayi_Ma_ecstasy[1]

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma Anandamayee ma

 

Advertisements

About buddhananda
independent spiritual researcher, I find inspiration mainly into the buddhist, hindu and new age fields. I try to find connections between religions, philosophy, economy and technology. My aim is to contribute to the emergence of a better world. I also practice reiki.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: